La Ville des Anges 

Texte rédigé par Mathilde Girardey - Video Laura Moonzi

LOS ANGELES, LA pour les initiés,

Se situe dans l’Etat de Californie, à l’extrême ouest des Etats-Unis, avec pour frontière à l’ouest l’océan Pacifique, à l’est l’état du Nevada, au nord celui de l’Oregon et au sud le Mexique.

Dans cette mégapole californienne vaste comme 12 fois Paris, nous sommes 3,9 millions d’Angelinos.

D’ailleurs, saviez-vous que le nom Los Angeles n’est qu’une infime partie de son nom d’origine ? Une poignée de colons s’était installée sur l’emplacement actuel et l’avait baptisée El Pueblo de Nuestra Señora La Reina de Los Angeles del Rio Porciuncula en référence à une sainte. Un peu long à rentrer dans un GPS… Et de quoi le rendre fou aussi.


LOS ANGELES, ville à visages multiples.

Oscillant entre jungle urbaine et nature sauvage, elle est parfaite pour les citadins et aussi idéale pour les amoureux de randonnées parfois bien escarpées. 

Parce qu’elle est construite sur les collines du sud californien, et qu’elle est la seule grande ville américaine à être traversée par une chaîne montagneuse, LA est unique en son genre et vous pourriez vite l’adorer. 

Si en plus vous êtes adeptes de cures de soleil, vous êtes au bon endroit ! Plus de 300 jours ensoleillés par an ! Bon, l’inconvénient lorsqu’il pleut est que personne ici ne sait rouler sous la pluie, les infrastructures urbaines ne sont pas prévues pour des précipitations importantes. Mon jardin en est un magnifique exemple ! A l’heure où j’écris il ressemble davantage à une mare qu’à une parcelle de gazon !

L’automne et l’hiver, même si l’air devient plus frais, restent encore très agréables. Environ 20°C en journée. Et pour les soirées mieux vaut prévoir pulls et vestes, le mercure descend parfois en dessous de 10°C.

Los Angeles est une ville de chaleur mais ne vous y laissez pas prendre ! Je vous l’ai dit, elle sait se montrer surprenante.


LOS ANGELES, à la rencontre des routes californiennes et du monde

C’est l’image des road-trips en solitaire, en famille ou entre amis que le cinéma américain vend à la planète entière. Que ce soit pour une quête existentielle, une virée romanesque ou des vacances familiales, Hollywood n’a pas son pareil pour montrer les routes de l’Amérique. 

Si vous êtes tentés par un voyage sur les routes américaines, voici un aperçu des distances que vous devrez parcourir pour découvrir la Californie (et peut-être plus) en voiture. Ayez juste conscience que la Californie à elle seule c’est presque 1300 km du Nord au Sud et 400km d’Est en Ouest !

Los Angeles et ses copines californiennes

  • Los Angeles-Palm Spring= 170 km

  • Los Angeles-San Diego= 200 km

  • Los Angeles- San Francisco= 617 km 

  • Los Angeles- Sacramento= 624 km

Los Angeles et les Etats-Unis

  • Reno, Nevada (pour les divorces à la chaîne !) 800 km

  • Las Vegas, Nevada (pour les mariages aussi à la chaîne et les casinos) 400 à 500 km

  • Houston, Texas 2500 km

  • Miami, Floride 4400 km

  • New-York City, New-York, 4000 km

Los Angeles et le monde

  • La frontière mexicaine, 250 km

  • Montréal, Québec, 4700 km

  • Paris, France, 9000 km

Et sinon, si vous n’avez pas le temps, prenez l’avion ou revenez pour un prochain séjour ! Six années que je vis en Californie et je n’ai pas encore tout exploré ! 

xoxo Laura

Texte rédigé par Mathilde Girardey