Faut-il vraiment une voiture pour se déplacer à Los Angeles?

L'autoroute 110 ("the one-ten", en jargon local) en toute sa splendeur

L'autoroute 110 ("the one-ten", en jargon local) en toute sa splendeur

Aux Etats-Unis en général, mais surtout dans cette ville, les voitures ne sont pas de simples moyens de transport. Ce ne sont pas des machines qui nous emmènent d’un point A a un point B. Ce sont des extensions de soi, des outils indispensables à la survie de chacun.

Dans une voiture on construit des souvenirs et on explore l’inconnu. On s'arrête au drive-in. On y mange, on y dort. Plus sérieusement, quotidiennement, chacun dans sa voiture, on affronte le trafic monstrueux de Los Angeles.

Il faut savoir (très important) que les Angelinos ne discutent pas de la pluie et du beau temps – il fait beau toute l’année, ça va, on le sait qu’on a de la chance. Ici on discute de l’état du trafic. On se vante des raccourcis trouvés pour contrer les embouteillages omniprésents, des travaux sur les autoroutes qui traversent la ville en long et en large. On parle du dernier leasing ou de l’achat d'un véhicule, de comment Tesla va sortir un modèle à « seulement » $30,000, ou de comment les assurance auto augmentent leurs prix d'année en année, etc. etc. etc. 

Les autoroutes qui traversent la ville.

Les autoroutes qui traversent la ville.

La ville de Los Angeles est immense. Alors oui, il y a des bus et des trains qui la traversent, mais pour cela il faut du temps. En heure de pointe (de7h à 10h du matin, et de 15h à 19h l’après-midi), un trajet de 18 miles (disons de Manhattan Beach a Eagle Rock) peut prendre 2 heures en voiture (est-ce que ça sent le vécu ?). Imaginez alors devoir prendre le bus. Honnêtement, je comprends que personne ne le prenne.

Réseaux des metros (ou RER géants, car les distances ne sont pas les memes qu'en Île-de-France hein)

Réseaux des metros (ou RER géants, car les distances ne sont pas les memes qu'en Île-de-France hein)

Parlons donc du système de métro. J’ai vécu à Paris pendant 10ans, du coup le métro & RER, ça me connait, ndlr. Le peu de lignes de train qui existent à L.A. sont FANTASTIQUES. Mais le réseau couvre une infime partie de la surface de la ville, et ce n'est pas évident d’effectuer des changements de ligne. Du coup ce n'est pas le moyen de transport le plus pratique. Personnellement, j’habite à 2 miles de la toute nouvelle EXPO LINE, qui m’emmène rapidement à Santa Monica d’un côté, et a Downtown de l’autre. Le parking est gratuit (en général, pour inciter les gens à prendre le train), et c’est un plus. Mais voilà, je prends le train que quand je dois aller à un ces deux endroits (cela se termine en Uber quand j’arrive car la station est loin de là où je suis censée me rendre). Cool donc, mais pas aussi pratique que le métro parisien.

Ce qui nous emmène droit à la question du UBER. Ou bien du Lyft, car Uber, c’est has been (et en plus ils sont chers et traitent mal leurs employés, alors NON). Moyen de transport INDISPENSABLE, surtout pour les questions du parking (pas forcement galère à trouver, mais parfois/souvent très cher) et du DUI (« conduite en état d’ivresse », qui peut vous coûter votre ESTA, votre visa, votre permis de conduire, $10,000 d’amende, et peut-être même vous emmener en prison – c’est considéré un crime). Pensez-y à deux fois avant de prendre le volant, les américains ne rigolent PAS DU TOUT là-dessus (et c’est comme ça que ça devrait être partout, en fait).

Les tarifs de Lyft sont franchement abordables (surtout en course partagée, hors heure de pointe) et c’est une méthode sûre pour se déplacer. A moins que vous comptiez vous déplacer de longues distances quotidiennement, ou aller en dehors de la ville, je pense qu’en combinant Lyft et métros, vous avez là une bonne solution pour un court séjour à LA (à condition d’avoir une connexion internet sur portable, par contre).

Ma conclusion ? NON, conduire n’est pas indispensable (pour un court séjour). Mais aussi OUI, c’est pratique d’être en voiture, car cela rend les choses beaucoup plus faciles. Ne serait-ce que pour garder des serviettes et un change dans le coffre lors d’une journée plage. Ou pour une journée improvisée à Palm Springs. 

Si vous décidez de louer une voiture faites bien attention aux coûts « cachés », qui correspondent souvent à des assurances (parfois obligatoires) qui ne s’affichent pas au moment de la réservation en ligne. 

Voilà, j’espère que vous y verrez plus clair ! N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour plus d’infos !

Bonne chance.