Republique

De passage dans Mid-City, quartier central de plus en plus in dans Los Angeles (pour de très bonnes raisons selon moi), je ne pouvais pas ne pas m’arrêter à République (bien que le parking soit une vraie galère dans le coin).

Présent en haut de la liste des restaurants les plus hot depuis son ouverture, cet endroit se définit comme “café”, “pâtisserie” (le chef pâtissier était personne d’autre que Margarita Manzke), “bistrot” et “bar” a la fois.

En effet ils sont ouvert du matin au soir sans interruption – et attention le dimanche la queue est longue pour bruncher.

Leur nom fait appel à la France, certes, mais ils ne clament pas être un restaurant français. Leur concept? Une version bien californienne et gourmet des grands classiques de la cuisine française. Une carte des vins solide (et pas uniquement du vin français). Un département pâtisserie où tout est fait sur place et où la créativité est toujours à l’appel.

Au menu cela donne du fromage, charcuteries, huîtres, viennoiseries & pâtisseries innovantes (éclairs au sésame et kumquats anyone?), foie gras, steak-frites, escargots, tartare de boeuf etc. Les ingrédients et produits sont frais et locaux.

Le cadre? Un ancient clocher d’eglise. Qui avait déjà été transformé en restaurant auparavant par Nancy Silverton (dont je vais certainement reparler dans mon blog…)

Cet endroit reste relax et abordable, malgré sa réputation. Je conseille vivement pour tout repas/encas.